Vous êtes ici : Accueil > Master G. S. I. > Compétences visées et insertion
  • Compétences visées et insertion

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • COMPÉTENCES VISÉES

    A l’issue de la première année du parcours Gestion Stratégique de l’Information (M1), les étudiants auront acquis une culture et une identité professionnelle liées aux métiers de la fonction information. Ils seront capables de :
    -  Repérer, sélectionner et évaluer des ressources informationnelles
    -  Maîtriser les outils de recherche d’information et de veille
    -  Analyser une demande d’information, faire un diagnostic, élaborer une stratégie de recherche
    -  Élaborer et diffuser des produits documentaires (dossiers documentaires, synthèses, revues de presse)
    -  Assurer le traitement intellectuel des documents (décrire, indexer, classer, créer des métadonnées)
    -  Utiliser et paramétrer les outils logiciels et base de données supports de la fonction information (GED, SIGB)
    -  Superviser l’ensemble des opérations de la chaîne documentaire
    -  Conduire une étude de besoins et établir un cahier des charges

    La deuxième année du parcours Gestion Stratégique de l’Information (M2) a pour ambition de développer, chez des étudiants préalablement formés à la fonction info-documentaire, des compétences de conception et de direction, incluant une dimension réflexive sur les pratiques et les usages, tout en favorisant leur capacité d’adaptation aux nouveaux métiers de l’information. Les diplômés sont préparés aux missions suivantes :
    -  Gérer un service info-documentaire
    -  Modéliser, concevoir et développer un système d’information documentaire, et piloter son évolution
    -  Auditer et évaluer le système d’information documentaire et formuler des préconisations
    -  Conduire un projet en management de l’information ou en management des connaissances
    -  Mettre en place et superviser un dispositif de gestion des connaissances pour organiser et capitaliser les connaissances de l’entreprise
    -  Assurer des fonctions documentaires spécifiques en contexte numérique (curation, records management, document control)

    DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS

    Taux d’insertion

    Ce parcours prend la suite du Master professionnel spécialité Gestion de l’information et du document (GID) offert par le département Sciences de l’information-documentation depuis 2005, diplôme qui a toujours connu un taux d’insertion professionnelle très satisfaisant (63% des diplômés obtiennent un emploi dès la fin d’études, dont 2/3 en CDI, et 80% sont en poste 3 mois après l’obtention du diplôme).

    Métiers de l’information-documentation

    -  Responsable d’un centre ou service de documentation
    -  Responsable du développement de systèmes d’information documentaires
    -  Chef(fe) de projet documentation et nouvelles technologies
    -  Consultant(e) en organisation documentaire
    -  Manageur(euse) de la connaissance, Knowledge manager
    -  Chargé(e) d’études documentaires
    -  Documentaliste
    -  Veilleur(euse), Responsable d’une cellule de veille
    -  Chargé(e) d’animation et de gestion d’un intranet, Community manager
    -  Archiviste, Records manager
    -  Document controller

    Après la première année du parcours Gestion Stratégique de l’Information (M1)

    - Professionnels de l’information-documentation généralistes et polyvalents, opérationnels à des postes d’exécution ou d’encadrement dans les services de documentation et les cellules de veille.

    A l’issue de la deuxième année du parcours Gestion Stratégique de l’Information (M2)

    - Fonctions de conception, de conduite de projets (MOE / MOA), de direction et de conseil au sein de services info-documentaires au sens large (veille, info-connaissances, records management, document control, curation de contenus).

    Secteurs d’activité

    Ces fonctions étant transversales, les secteurs d’emploi sont très variés : administration et collectivités territoriales, audiovisuel et multimédia, banques et assurances, conseil et audit, enseignement supérieur et recherche , presse et édition, santé et industrie pharmaceutique, etc.

    POURSUITE D’ÉTUDES

    Les étudiants qui le souhaitent pourront poursuivre leurs études en formation doctorale en rejoignant l’École doctorale CLI (Cognition Langage Interaction) dans quatre orientations spécifiques : Ecritures et hypermédiations numériques ; Cybermédia, interactions, transdisciplinarité et ubiquité ; Ergonomie : conception, création, compétences et usages ; Systèmes de gestion de l’information, des documents et des connaissances.

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page